Contribuez au développement de la FQA :

Programme ICI : Premiers résultats

Par Geneviève Boyer, Gilles Cloutier et Céline Mercier 
Extrait de la revue, L’Express, Printemps 2008 - no 1

Depuis 2003, les centres de réadaptation en déficience intellectuelle et troubles envahissants du développement (CRDITED) ont le mandat d’offrir des services d’intervention comportementale intensive (ICI) aux enfants âgés de deux à cinq ans ayant reçu un diagnostic TED et inscrits dans un de ces centres. Les services sont offerts à raison d’une vingtaine d’heures par semaine.

Suite à la mise en place du programme ICI, la Fédération québécoise des CRDITED (FQCRDITED) a développé une procédure de suivi opérationnel (1) de son implantation. Pour la troisième année consécutive, ce suivi est réalisé conjointement par le comité des affaires professionnelles de la FQCRDITED et l’équipe de recherche «Déficience intellectuelle, troubles envahissants du développement et intersectorialité» associée aux Centres de réadaptation Gabrielle-Major, Lisette-Dupras et de l’Ouest de Montréal. 

Méthodologie

Les données quantitatives sont recueillies sur les deux aspects principaux du projet soit l’implantation du programme et son effet sur l’intégration des enfants dans leur milieu éducatif. Concernant l’implantation, les principaux facteurs pris en compte sont l’âge de l’enfant au début du programme, l’intensité et la durée d’application d’ICI et le total d’heures de services reçus. Quant à l’effet sur le niveau d’intégration scolaire, il est mesuré en fonction du type de classe fréquentée par l’élève (régulière ou spéciale) et du nombre d’heures de soutien à l’intégration qui lui ont été dispensées.

Chaque année, la FQCRDITED invite tous les CRDITED à participer à ce projet de suivi opérationnel. Chaque centre reçoit un document qui l’informe des indicateurs retenus et des opérations à effectuer pour l’extraction des données dénominalisées du système d’information sur la clientèle. Ces données sont compilées dans une banque Excel et sont acheminées à la coordonnatrice du projet. L’étude procédant par cohorte, la population de l’enquête est constituée d’enfants de 5 à 6 ans qui font leur entrée à l’école en septembre de l’année de référence.

Participants

Certaines données sur les participants font apparaître une croissance certaine de l’étude. Si en 2005, 16 CRDITED se sont impliqués dans le suivi opérationnel, ils étaient 18 à s’y joindre en 2006. La cohorte de 2005 regroupait 132 enfants alors que celle de 2006 en comprenait 201. 

Quelques observations

Exposition au programme

  • Âge moyen au début des services ICI 2005 : 4 ans et 1 mois 2006 : 4 ans
  • Enfants recevant plus de 20 heures d’ICI par semaine 2005 : 11,4 % 2006 : 6,5 %
  • Nombre moyen d’heures de services reçus 2005 : 15,3 2006 : 14,5

N.B. Plus nombreux en 2006, les enfants reçoivent cependant moins d’heures de service (figure 1). 

Intégration scolaire

  • Enfants intégrés en classe régulière 2005 : 54,5 % 2006 : 45,3 %
  • Enfants intégrés ayant reçu 15 heures ou moins de soutien 2005 : 34,1 % 2006 : 24,8 %
  • Enfants intégrés ayant reçu 16 heures et plus de soutien 2005 : 20,5 % 2006 : 20,4 % N.B.

Le pourcentage d’enfants intégrés en classe régulière a diminué au profit des classes ou des écoles spéciales.

Conclusion

Le suivi longitudinal des résultats du programme ICI en est à ses débuts. Il serait certes imprudent de tirer des conclusions sur un suivi de deux ans. Certains résultats appellent cependant à la réflexion et à la vigilance. S’agissant d’un programme d’intervention «intensif et précoce», le début de la prise en charge demeure tardif. L’impact serait plus significatif sur des enfants plus jeunes au début de l’intervention.

Par ailleurs, on observe une tendance à la baisse dans l’intensité des services ICI entre 2005 et 2006 chez les enfants de 5 et 6 ans. Cependant, les données fournies par le ministère de la Santé et des Services sociaux font état d’une certaine stabilité dans la moyenne des heures de services ICI reçus par les enfants âgés de 0 à 5 ans. À la lumière de ces données et considérant qu’il s’agit seulement de la deuxième année du projet de suivi opérationnel, il semble plus prudent d’attendre les résultats des cohortes subséquentes afin de préciser la tendance par rapport à la cible de 20 heures d’intervention par semaine fixée par le MSSS.

Le programme s’avère moins performant quant à l’atteinte des objectifs d’intégration en milieu scolaire régulier puisque le pourcentage d’enfants intégrés a diminué d’une année à l’autre. Les résultats ont été présentés au ministère de la Santé et des Services sociaux ainsi qu’au ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport. Nous espérons que ces données auront un impact quant au réajustement de certaines pratiques liées à l’intégration scolaire.

Le 9 février 2007, à Montréal, les résultats ont été présentés au Comité provincial sur le développement de l’expertise pour les personnes TED. Ils ont suscité plusieurs commentaires et réflexions de la part des participants. Il en ressort que le besoin se fait de plus en plus ressentir d’aller au-delà du simple suivi des résultats et de développer des projets de recherche en lien avec cette clientèle et ce programme. Incidemment, une équipe de chercheurs prépare actuellement un projet de mesure de l’impact du programme ICI chez les enfants et leur famille.

Les résultats pour la cohorte des enfants entrés à l’école en septembre 2007 permettront de confirmer ou d’infirmer les tendances observées. Tenant compte de l’âge au début de l’intervention, de l’exposition au programme et du niveau d’intégration, observera-t-on un maintien de la courbe ou un redressement? C’est à suivre... 

 


1- Le suivi opérationnel ou monitorage (monitoring) est une procédure qui consiste à recueillir les mêmes données quantitatives (appelées indicateurs) à intervalles réguliers et à les comparer entre elles pour suivre leur évolution.

 

 

À propos des auteurs

Geneviève Boyer
Agente de planification, de programmation et de recherche
Centres de réadaptation Lisette-Dupras et de l’Ouest de Montréal

Gilles Cloutier
Conseiller aux affaires professionnelles et cliniques
Fédération des centres de réadaptation en déficience intellectuelle et troubles envahissants du développement FCRDITED

Céline Mercier
Directrice de la recherche et de l’enseignement
Centres de réadaptation Gabrielle-Major, Lisette-Dupras et de l’Ouest de Montréal

 


Les rapports sont disponibles sur les sites Internet des Centres de réadaptation Lisette-Dupras et de l’Ouest de Montréal : www.crld.ca et www.crom.ca.

Contribuez au développement de la FQA
Faire un don
Devenir bénévole Devenir membre
Nos partenaires