Contribuez au développement de la FQA :

Méthodes éducatives et interventions

Il existe de nombreuses méthodes d’éducation que vous pouvez essayer avec votre enfant. Il est possible que la première que vous choisissez ne fonctionne pas, qu’une autre soit davantage adaptée. Renseignez-vous attentivement au préalable auprès de votre association régionale, de la Fédération québécoise de l’autisme et de parents qui sont déjà passé par le choix des méthodes éducatives.

Le comportement de l'enfant autiste laisse présager que le mode d'éducation employé avec lui devra faire preuve d'originalité par rapport aux méthodes traditionnelles afin de l'éduquer tout en respectant sa différence.

Les méthodes TEACCH et ICI (Lovaas/ABA) répondent à cette exigence et préconisent une intervention précoce et systématique. Elles sont généralement considérées comme les meilleures méthodes actuellement disponibles. De plus, elles reconnaissent les parents comme des partenaires dans les programmes d'éducation en les considérant comme les «premiers experts» de leur enfant.

Il existe également d'autres méthodes efficaces employées pour l'éducation des enfants autistes. Citons, par exemple, la méthode PECS basée sur l'usage de pictogrammes ou d'autres encore qui prônent une approche plus sensorielle. Nous tentons de vous les rendre accessibles et sommes ouverts à celles qui se développeront dans l'avenir.

En complément à ces méthodes éducatives, il existe plusieurs types d’interventions qui pourraient correspondre à votre enfant, telles que l’intervention comportementale - Modèle SACCADE, la musicothérapie, la pensée sociale, la zoothérapie, etc.

Les méthodes éducatives

On peut affirmer qu’à l’heure actuelle, ce sont les approches éducatives qui fournissent le plus de soutien, d’aide pratique et de résultats sur l’évolution et le bien-être des personnes autistes.

  • Mais quelles sont ces principales approches?
  • Comment peut-on avoir une idée claire et synthétique de ce qu’elles sont?
  • Quels résultats rapportent-elles?
  • Comment les utilise-t-on?
  • Quels sont leurs avantages et leurs inconvénients?
  • Quelles sont les erreurs à éviter lorsqu’on s’engage à appliquer leur programme?

Mme Polly A. Yarnall, M. Ed., éducatrice de réputation internationale reconnue pour son expertise dans les approches éducatives des personnes présentant l’autisme, donne des réponses directes, claires, et précises qui satisferont tant les parents que les intervenants et les formateurs. Nous vous présentons ici un document déjà publié en anglais sur le site de l'Autism Society of America. Mme Yarnall a gracieusement offert à François Gignac les droits de traduction, d’adaptation et de diffusion sur le site Internet de la FQA de ce document. Elle peut être contactée à payarnall@juno.com

Consultez le suvol des méthodes de Mme Yarnall : Document complet en pdf

À propos de Mme Yarnall : Après un diplôme de premier cycle de l’Université Duke et une maîtrise en éducation de l’Université Villanova, elle a travaillé avec des enfants et des adultes dans les milieux scolaires, des services résidentiels et des services de jour pour adultes ainsi qu’en pratique privée.


Alternatives et interventions

Intervention comportementale — Modèle SACCADE
SACCADE est un modèle d’intervention québécois construit à partir de la description du Fonctionnement interne de la structure de pensée autistique (Harrisson, 2003).

Musicothérapie
La musicothérapie cherche à utiliser les potentialités de la musique et du sonore comme support afin de rétablir, maintenir ou améliorer les capacités sociales, mentales et physiques d'une personne.

Orthophonie
L'orthophonie peut permettre à une personne autiste non verbale ou peu verbale de développer son langage afin de favoriser son intégration, notamment scolaire. Pour les personnes autistes de haut niveau, l'orthophonie peut être utilisée pour travailler l'aspect pragmatique du langage (c’est-à-dire l’utilisation sociale du langage) qui leur fait parfois défaut.

Pensée sociale
Compte-rendu de la conférence de Michelle Garcia Winner intitulée « Explorer le spectre de la “considération du point de vue d’autrui” et l’enseignement du vocabulaire axé sur la pensée sociale ».

Zoothérapie
La zoothérapie se veut une méthode d’intervention complémentaire aux services réguliers offerts à l’enfant autiste : un animal sélectionné et entrainé est introduit par un intervenant qualifié auprès d’une personne chez qui on veut développer le potentiel affectif, moteur, cognitif et social.

Mise à jour : mai 2017

Contribuez au développement de la FQA
Faire un don
Devenir bénévole Devenir membre
Nos partenaires