Contribuez au développement de la FQA :

L’évaluation diagnostique

Les critères diagnostics selon le DSM-V

Une nouvelle version du Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux (DSM-V) a été publiée en 2013. Certains changements ont été effectué par rapport notamment aux critères diagnostiques. Les « troubles envahissants du développement » font désormais partie du « trouble du spectre de l’autisme (ou trouble du spectre autistique) ». Avec ce changement de nom, le DSM-V prend le parti de définir l’ensemble des troubles envahissants du développement (sauf le Syndrome de Rett qui disparait de cette catégorie) comme faisant partie d’une même famille, celle de l’autisme, avec des degrés d’atteinte variables en ce qui a trait à la communication, aux interactions sociales et aux intérêts restreints et répétitifs.

L'évaluation médicale approfondie

Les examens médicaux qui seront prescrits à un enfant ont pour objectif de déterminer si son comportement et ses signes atypiques de développement peuvent-être dû à des facteurs médicaux autres que l'autisme (surdité, par exemple).

Il s’agit d’une évaluation médicale rigoureuse qui doit être menée par des médecins spécialisés ou expérimentés en matière de TSA ou de soins de l’enfant. Certains éléments seront plus attentivement sondés tel que la vision et l’audition, les habitudes de vie (sommeil, habitudes alimentaires), le risque d’intoxication alimentaire, les manifestations épileptiques, les signes dysmorphiques pouvant révélés la présence d’un syndrome génétique (tel que l’X fragile), les aspects liés à la croissance …..

Dans certains cas, des examens complémentaires plus approfondis peuvent aussi être recommandés par le médecin (l’électroencéphalogramme (EEG), les examens d’imagerie médicale, l’investigation génétique, l’investigation métabolique…).

L'évaluation du développement de l'enfant

Il existe des outils psychométriques standardisés qui sont souvent utilisés pour élaborer un diagnostic en complément de l’évaluation médicale. Ils servent notamment à évaluer les capacités intellectuelles et adaptatives du patient, son état psychologique ou neuropsychologique et à recueillir des informations sur les manifestations comportementales pouvant être en lien avec un trouble du spectre de l'autisme. Pour effectuer ces tests standardisés, le recours à un psychologue habitué à les utiliser peut être une solution. Dans tous les cas, le praticien qui administre ces tests doit être formé et avoir une expertise en TSA ou être spécialisé en soins de l’enfant.

 Voici les outils d'évaluation les plus couramment utilisés :

L'ADI-R (Autism Diagnostic Interview-Revised) (Lord, 1994) est souvent utilisé sous forme d’un questionnaire aux parents. Il est utilisé pour l’analyse des antécédents médicaux et des étapes de développement de l’enfant. Il s'agit d'une entrevue semi-structurée faite par un clinicien avec les parents ou tuteurs de l'enfant. Cet instrument prend environ 1½ à 2 heures à administrer, et peut être utilisé avec des enfants de 24 mois ou plus (ayant un âge mental d'au moins 18 mois).
Il s'agit de recueillir le plus d'informations possible dans 3 domaines, soit :
> Les interactions sociales réciproques
> La communication et le langage
> Les comportements stéréotypés et répétitifs.

L'ADI-R est construit en lien avec les critères de diagnostic du DSM-IV et des dernières connaissances en autisme. Il apporte aussi un certain degré d'objectivité, de standardisation et de constance. Par contre, cet instrument est long à administrer et à coter/interpréter. Il est de plus suggéré de suivre une formation pour l'administration de cet instrument.

L’ADOS (Autism Diagnostic Observation Schedule) est un outil fréquemment utilisé en ce qui concerne les comportements de l’enfant, de l’adolescent ou de l’adulte. L’ADOS est une échelle d’observation pour le diagnostic de l’autisme. Il englobe une entrevue semi-structurée sur la communication, des interactions sociales du jeu et l'utilisation de l'imagination par les personnes soupçonnées d'un TSA.
Le CARS (Childhood Autism Rating Scale) est une échelle d'évaluation de l'autisme infantile (CARS) incluant 15 items comportementaux. Elle a été élaborée pour identifier les enfants autistes et pour les distinguer d'enfants qui ont d'autres troubles du développement.  En savoir plus

IMPORTANT : L'émission d'un diagnostic doit être suivi d’un Plan d’Intervention Individualisé (PII) pour chaque personne. Ce PII sera établit lors du premier accès aux services et recense les besoins du patient et la grille des services dont il devrait bénéficier. Il s’agit également d’un plan évolutif qui centralise les données et suit la personne dans le temps (forces, faiblesses, comportements atypiques, besoins prioritaires…). Pour permettre l’établissement de ce PII, une évaluation multidisciplinaire est souvent nécessaire (et possible dans certaines régions). Cette évaluation multi regroupe les expertises d’un médecin, d’un psychologue, d’un orthophoniste et en fonction des besoins de la personne, peut faire appel à un travailleur social, un psycho-éducateur, un ergothérapeute etc ...
Contribuez au développement de la FQA
Faire un don
Devenir bénévole Devenir membre
Nos partenaires