Contribuez au développement de la FQA :

Le bon service, au bon endroit, au bon moment…

COMMUNIQUÉ
POUR PUBLICATION IMMÉDIATE

Montréal, le 29 septembre 2016 — En lisant le Rapport annuel1 que le Protecteur du citoyen vient de déposer, on ne peut que se rappeler les paroles du ministre de la Santé et des Services sociaux, M. Gaétan Barrette, à l’effet que sa loi 10 n’aurait aucun impact sur la prestation des services. Il nous assurait que « les CISSS auront un seul objectif, la satisfaction des patients ». Pourtant, le Protecteur du citoyen a constaté que le problème d’accès aux services qu’il a fréquemment dénoncé demeure bien présent. 

À la Fédération québécoise de l’autisme, nous nous intéressons plus particulièrement aux éléments du Rapport annuel qui concernent les personnes autistes et leurs familles. On peut y lire non seulement que le phénomène des délais d’attente déraisonnables s’est accru, mais aussi que la majorité des établissements privilégient désormais une interprétation restrictive des normes d’admission, réduisant ainsi l’accès à un plus grand nombre d’usagers2.

Le Protecteur cite l’exemple3 d’une famille qui attend depuis trop longtemps des services du centre de réadaptation de sa région pour son enfant autiste. Il présente les résultats d’une enquête qui a révélé qu’au cours des trois années précédentes, le nombre de places disponibles pour l’établissement concerné pour les services de stimulation dont l’enfant avait besoin est resté stable. Pourtant, la demande pour ces services a doublé pour la même période. L’impact de ces délais d’attente est important puisque plusieurs enfants n’auront pas accès au service avant l’âge scolaire.

Tant à la Fédération que dans les associations régionales d’autisme, les appels de parents désespérés qui ne savent plus où s’adresser pour obtenir aide et services ne cessent d’augmenter. Bien que nous n’ayons jamais cessé de dénoncer le problème d’accès aux services, le gouvernement semble malgré tout satisfait des rendements de son plan d’accès. Le Protecteur du citoyen constate lui-même qu’il est, dans de nombreuses situations, de plus en plus difficile d’obtenir un véritable correctif à une situation préjudiciable pour un usager. À quand les nouveaux investissements pour être en mesure de répondre aux besoins de tous les citoyens du Québec?

— 30 —

Pour renseignements :​ Jo-Ann Lauzon
​Fédération québécoise de l’autisme514 270-7386  /  direction@autisme.qc.ca
www.autisme.qc.ca

La Fédération québécoise de l’autisme est un regroupement provincial de plus de 80 organismes qui ont en commun les intérêts de la personne autiste et ceux de sa famille et de ses proches.


1. www.myvirtualpaper.com/doc/protecteur-du-citoyen/rapport-annuel-2016/2016091901/#0

2. Page 107 du Rapport annuel

3. Page 109 du Rapport annuel

Contribuez au développement de la FQA
Faire un don
Devenir bénévole Devenir membre
Nos partenaires