Contribuez au développement de la FQA :

L’expulsion n’est pas une solution !

COMMUNIQUÉ
POUR PUBLICATION IMMÉDIATE

Montréal, le 13 mai 2015 — C’est avec stupéfaction que nous avons entendu aujourd’hui la réponse du Premier ministre à une question de M. Stéphane Bédard, chef de l’opposition officielle, qui lui demandait ce qu’il entendait faire pour les familles, comme celle de Benjamin, dont l’enfant avait été expulsé de l’école.

Rappelons qu’en mars dernier, Benjamin, un jeune autiste de 10 ans, a été expulsé de son école, une école spécialisée de surcroit. En fait, le gouvernement refuse de parler d’expulsion sous prétexte que Benjamin peut se prévaloir d’une heure de scolarisation par jour à la maison. Il y aurait environ une centaine d’enfants au Québec qui sont dans cette situation mais, à notre avis, ces chiffres sont très conservateurs.

Questionné à ce sujet, le Premier ministre, M. Philippe Couillard, a répondu qu’il compatissait grandement à la détresse des familles, mais que dans l’état actuel des finances, il ne voyait pas de solution avant le retour de l’équilibre budgétaire. Voilà où nous en sommes en cette ère d’austérité. Comment peut-on à la fois promouvoir un meilleur accès aux services avec une aide au moment opportun et laisser des familles et des enfants dans des situations aussi déplorables? Comment peut-on déclarer « avec compassion » que le manque de moyens nous oblige à sacrifier l’éducation des personnes les plus vulnérables de notre société?

Monsieur le Premier Ministre, feriez-vous les mêmes choix si c’était vos enfants qui étaient concernés?

— 30 —

Pour renseignements : Jo-Ann Lauzon
Fédération québécoise de l’autisme
514 270-7386 direction@autisme.qc.ca

La Fédération québécoise de l’autisme est un regroupement provincial de plus de 90 organismes qui ont en commun les intérêts de la personne autiste et ceux de sa famille et de ses proches.

Contribuez au développement de la FQA
Faire un don
Devenir bénévole Devenir membre
Nos partenaires