Contribuez au développement de la FQA :

Une inflammation des gencives qui tourne au cauchemar

COMMUNIQUÉ

Montréal, le 5 novembre 2013 — Pour la plupart des gens, une gingivite est une inflammation des gencives qui passe inaperçue. Dans le cas d’une maman et son fils autiste de 11 ans, il s’agit d’un drame. L’enfant ne mange plus depuis plus de 10 jours et boit à peine. Il ne comprend pas la douleur, il ne comprend pas que ça passera.

Dans son cas, il faut faire vite, sa santé en dépend.

Et la maman, malgré tous ses efforts, n’a toujours pas réussi à obtenir de l’aide. Sa travailleuse sociale est en vacances, l’hôpital a jugé que ça allait et a retourné l’enfant à la maison, le dentiste le recevra peut-être en janvier.

Voilà un bel exemple de soutien accordé à une famille qui a un enfant autiste. Et on nous répète au ministère de la Santé et des Services sociaux que ça va bien, que les services sont en place. Des histoires de ce genre, les 16 associations régionales en autisme, réparties sur le territoire québécois, en reçoivent toutes les semaines. Et des meilleures.

Un bilan des services en autisme déposé en décembre 2012, depuis plus rien. Les familles sont épuisées, que faudra-t-il pour qu’une offre de services digne de ce nom soit enfin disponible ? Une tragédie ?

— 30 —

Pour renseignements : Jo-Ann Lauzon
Fédération québécoise de l’autisme
514 270-7386 / direction@autisme.qc.ca
www.autisme.qc.ca

Contribuez au développement de la FQA
Faire un don
Devenir bénévole Devenir membre
Nos partenaires