Contribuez au développement de la FQA :

Journée internationale des personnes handicapées : Et si c’était tous les jours?

COMMUNIQUÉ

Montréal, le 3 décembre 2012 — À l’origine, la journée internationale des personnes handicapées a été décrétée afin de reconnaître l’expérience et les capacités des personnes handicapées. Belle initiative. Cependant, de façon concrète les personnes se heurtent à chaque instant à des obstacles qui les empêchent d’utiliser leurs capacités pour se réaliser pleinement. Des services réellement adaptés devraient être disponibles tous les jours de l’année afin qu’elles puissent participer pleinement aux activités de la communauté.

C’est loin d’être le cas. En ce qui concerne les personnes autistes et leur famille, elles sont confrontées quotidiennement à des listes d’attente interminables, à des fermetures de dossier sous prétexte que « l’épisode de service » est complété, à un premier service qui ne répond pas au besoin parce que celui qui conviendrait n’est pas disponible, à des milieux scolaires qui sont mal équipés pour les recevoir. La grande majorité des adultes autistes sont en situation d’isolement. Certains sont isolés parce qu’ils sont trop en difficulté et que les services n’ont aucun programme qui pourrait leur venir en aide, d’autres le sont parce que leurs difficultés ne sont pas assez importantes pour la 2e ligne et que la 1re ligne ne sait pas comment intervenir auprès d’adultes autistes.

Est-ce que reconnaître l’expérience et les capacités des personnes handicapées ne devrait pas être un exercice quotidien qui s’actualise par la disponibilité de services adéquats qui leur permettraient de se réaliser pleinement?

-30-

Jo-Ann Lauzon

Contribuez au développement de la FQA
Faire un don
Devenir bénévole Devenir membre
Nos partenaires