Contribuez au développement de la FQA :

Du répit et des services pour les familles : un avant-goût des mesures à venir?

COMMUNIQUÉ

Montréal le 23 janvier 2012

Ce dimanche 22 janvier, c’est avec un certain soulagement que la Fédération québécoise de l’autisme a appris la décision de la ministre déléguée aux services sociaux, Mme Dominique Vien de débloquer une enveloppe budgétaire de huit millions de dollars visant l’amélioration des services de soutien aux familles (répit, gardiennage…) et de l’accès aux centres de réadaptation pour les familles qui ont un enfant présentant un trouble envahissant du développement, une déficience intellectuelle ou une déficience physique.

En fin d’année 2011, des groupes de parents s’étaient réunis dans différentes régions du Québec pour témoigner de leur épuisement et dénoncer les longues listes d’attente dans les centres de réadaptation. La Fédération québécoise de l’autisme ne peut que se réjouir qu’ils aient enfin été entendus. 

Toutefois, ce montant parait bien dérisoire face à l’ampleur et à la différence des besoins que représentent ces trois clientèles tant au niveau de l’accès aux services qu’à celui de l’accompagnement des familles. Dans son annonce, Mme Vien souligne d’ailleurs qu’elle attend les résultats du bilan du plan d’action de 2003 en TED, commandité en novembre dernier et qui devraient être dévoilé pour l’été 2012. Selon Mme Vien, après ces résultats, « des actions pour les personnes vivant avec un TED seront alors prises ». La FQA espère que ce seront des actions qui prendront en considération la réalité vécue par les personnes TED et leurs familles et qu’elles déboucheront, cette fois-ci, sur des changements en profondeur dans la prise en charge de leurs besoins.

Contact :
Julie Croizille
Fédération québécoise de l’autisme
communicfqa@contact.net
514-270-7386

Contribuez au développement de la FQA
Faire un don
Devenir bénévole Devenir membre
Nos partenaires