Contribuez au développement de la FQA :

Budget de 35 M$ pour les personnes handicapées : un pas de plus dans la bonne direction

COMMUNIQUÉ

Montréal, le 3 juillet 2012 — Avec l’injection de 35 M$ annoncés par la ministre déléguée aux Services sociaux, Mme Dominique Vien, pour améliorer les services aux personnes handicapées, la Fédération québécoise de l'autisme (FQA) se réjouit de constater que les services à cette clientèle, particulièrement aux personnes autistes, soient une priorité pour le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS), d’autant plus que cette clientèle atteint maintenant 1 % de la population.


Pour la Fédération, le message des familles épuisées a été entendu : elle souhaite que les nouveaux investissements se traduisent dans l’offre de services qui leur sera faite. La Fédération constate également que la ministre n’a pas oublié dans sa répartition du 35 M$ les adolescents et les adultes autistes, ce qui apparaît comme un geste très significatif, puisque les organismes en autisme revendiquent des services pour ces groupes d’âge depuis de nombreuses années. La FQA souhaite que ces nouveaux budgets soient investis judicieusement, car il est plus que temps que le réseau prenne la relève des parents vieillissants qui ont consacré leur vie à leur enfant autiste et qui demeurent en attente de services.

La FQA tient à souligner une autre bonne nouvelle pour le mouvement communautaire, qui sera dorénavant mieux soutenu dans son offre de services aux familles. Ces organismes mettent tout en œuvre depuis des années pour soutenir les familles, mais avant cette annonce, les budgets ont rarement suivi.

Madame Vien souligne à juste titre les investissements importants qui ont été faits par le MSSS depuis 2003. Cependant, il faut réaliser que le nombre de personnes autistes a plus que triplé au cours des dernières années. Le taux de prévalence présenté dans le plan d’action Un geste porteur d’avenir était de 27 personnes sur 10 000, alors qu’il s’élève aujourd’hui à 100 personnes sur 10 000, soit 1 % de la population. De plus, les données provisoires du ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport pour 2010-2011 révèlent que le nombre d’élèves présentant un trouble du spectre de l’autisme a doublé en cinq ans et représente aujourd’hui la clientèle la plus importante parmi les élèves handicapés ou en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage.

La Fédération québécoise de l’autisme rappelle qu’elle attend des résultats tangibles du bilan du plan d’action Un geste porteur d’avenir, qui devrait être déposé sous peu à la ministre. Un tel bilan, réalisé avec l’aide de tous les partenaires du réseau, avec la participation des parents et des personnes autistes, devrait présenter un portrait inédit et complet de la situation actuelle. La Fédération souhaite qu’il serve d’inspiration aux décideurs de toutes les régions du Québec dans l’attribution de cet important investissement de 35 M$.

 -30-

Contribuez au développement de la FQA
Faire un don
Devenir bénévole Devenir membre
Nos partenaires