Contribuez au développement de la FQA :

La prison pour un autiste : est-ce une solution?

Communiqué

Montréal, le 6 avril 2011 – Le mois de l’autisme commence sur de très mauvaises notes avec deux histoires malheureuses qui font la une des médias. D’abord, ce petit garçon de 3 ans qui a échappé à la vigilance de sa famille, qui n’a toujours pas été retrouvé, puis ce jeune homme Asperger de 23 ans qui est emprisonné.

La Fédération québécoise de l’autisme déplore ces événements tout en regrettant l’abondance d’information qui les entoure, qui a pour effet de confondre la population en présentant une image de l’autisme qui ne correspond pas à toutes les réalités. Il y a autant de formes d’autisme qu’il y a de personnes et ce serait dommage qu’on les stigmatise davantage parce qu’elles sont différentes.

La Fédération dénonce le traitement dont a été victime Bogdan Chiochiu, emprisonné brutalement et laissé sans soins médicaux, malgré sa situation médicale. Cette histoire démontre à l’évidence le manque de connaissance du personnel de l’hôpital et des services policiers qui a pour résultat que ce jeune homme est battu à deux reprises puis placé en isolement.

La Fédération québécoise de l’autisme dénonce depuis déjà plusieurs années la situation précaire des adultes présentant un trouble envahissant du développement. Le gouvernement avait pourtant lancé en 2003 un plan d’action prometteur pour mettre en place des services adaptés pour tous les âges. Les tout-petits ont été priorisés dans un premier temps et les promesses pour la clientèle adulte ne se sont pas concrétisées, faute de ressources financières adéquates. Les parents réclament de l’aide pour aider leur enfant à se développer et à faire sa place dans la société. Les parents d’adultes, qui n’ont pu profiter de soutien adapté depuis le jeune âge, réclament encore aujourd’hui des services spécialisés pour améliorer leur qualité de vie.

C’est le message que la Fédération veut faire entendre à l’occasion de ce mois d’avril consacré Mois de sensibilisation à l’autisme.

-30-

Source : Jo-Ann Lauzon
514-270-7386

Contribuez au développement de la FQA
Faire un don
Devenir bénévole Devenir membre
Nos partenaires