Contribuez au développement de la FQA :

Un bilan décevant au Québec

COMMUNIQUÉ

Montréal, le 2 avril 2010 – À l’occasion de la journée mondiale de sensibilisation à l’autisme, proclamée par l’Organisation des Nations Unies en 2008, la Fédération québécoise de l'autisme et des autres troubles envahissants du développement désire faire le point sur les services qui sont offerts aux personnes autistes au Québec. En effet, si la connaissance de la problématique de l’autisme et des troubles envahissants du développement a fait du chemin depuis quelques années, les adultes d’aujourd’hui, laissés sans service adapté depuis leur enfance, peinent toujours à trouver une place dans la société et beaucoup de familles sont épuisées.

Rappelons qu’au Québec, le gouvernement avait déposé en 2003 un plan d’action qui prévoyait la mise en place, sur cinq années, d’une gamme de services adaptés pour toute la clientèle, dès l’annonce du diagnostic jusqu’à l’âge adulte. Malheureusement, la Fédération constate que le bilan, presque sept années plus tard, n’est pas à la hauteur des attentes.

En octobre dernier, le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec, déposait un bilan des 4 premières années de sa mise en oeuvre : sur les quarante-six mesures prévues à l’origine, aucune n’a été réalisée entièrement et plus de la moitié d’entre elles (57 %) ont un degré d’implantation de moins de 50%. On constate que seuls les services s’adressant aux enfants de 2 à 5 ans, priorisés dès le départ, ont été mis en place, tout restant à faire pour les adolescents et les adultes. 

Au cours de ce même mois, le Protecteur du citoyen du Québec rendait public les résultats d’une enquête* sur les services gouvernementaux destinés aux enfants TED de 0 à 7 ans : on y fait la démonstration claire que les écarts sont immenses entre ce qui est annoncé en matière d’organisation des services aux enfants TED et la réalité recueillie sur le terrain. Devant les plaintes des parents, le Protecteur a d’ailleurs décidé d’enquêter sur la situation des adultes.

Malgré la créativité et la bonne volonté des intervenants, tant dans le réseau de la santé que dans celui de l’éducation, une majorité de nos jeunes, de nos adolescents et de nos adultes ne peuvent obtenir le soutien nécessaire pour se développer et acquérir la meilleure autonomie possible.

La Fédération québécoise de l’autisme et ses 16 associations régionales constatent un net recul dans le développement de l’offre de services aux personnes autistes. Le bilan du ministère de la Santé et des Services sociaux en est la preuve, puisqu’il ne fait état d'aucune recommandation pour redresser la situation. Nous demandons que le gouvernement respecte son plan d’action pour éviter que la situation ne se dégrade. Les connaissances actuelles font état de statistiques mondiales qui établissent le taux de prévalence de l’autisme et de troubles envahissants du développement à 1 naissance sur 160. Il est temps d’agir!

— 30 —

Pour renseignements : Jo-Ann Lauzon
Fédération québécoise de l’autisme
et des autres troubles envahissants du développement
514 270-7386, 1 888 830-2833
fqa@contact.net
www.autisme.qc.ca

* Pour une meilleure continuité dans les services, les approches et les rapports humains, Rapport spécial du Protecteur du citoyen sur les services gouvernementaux destinés aux enfants présentant un trouble envahissant du développement

Contribuez au développement de la FQA
Faire un don
Devenir bénévole Devenir membre
Nos partenaires