Contribuez au développement de la FQA :

À la mémoire de Gilbert Leroux

26 septembre 2006 - La récente disparition de monsieur Gilbert Leroux a plongé la communauté de l’autisme et des autres troubles envahissants du développement dans une grande consternation. Tous ceux qui ont eu la chance de connaître Gilbert, se souviendront d’un homme bon, avec un solide sens de l’humour. D’autres se souviendront d’un être passionné qui avait pour objectif de faire avancer les choses et de poursuivre le développement de services pour les personnes présentant un TED.

Travailleur déterminé, c’est à lui que le Québec doit d’avoir adopté la méthode en intervention structurée et individualisée selon le modèle TEACCH. Pendant une grande partie de sa carrière, Gilbert a régulièrement fait des voyages en Caroline du Nord pour s’assurer de rester près de la philosophie et de la façon de faire des initiateurs du modèle TEACCH et ensuite de faire en sorte que cette façon d’intervenir progresse au Québec.

Si la situation scolaire des enfants présentant un trouble envahissant du développement s’est améliorée au Québec, c’est à Gilbert qu’on le doit : mise en place de services scolaires en autisme, implantation des classes s’inspirant du modèle TEACCH, formation du personnel scolaire en intervention utilisant les principes ABA. Monsieur Leroux a non seulement été l’initiateur des classes TEACCH à Montréal, mais il a aidé à mettre sur pied plusieurs classes dans l’ensemble du Québec. Une grande majorité des enseignants de la province qui ont été formés à ce modèle d’intervention, l’ont été sous sa supervision. Aussi, ces dernières années, ce sont les intervenants du Liban et du Maroc qui ont pu profiter de son expertise.

Psychologue de formation, Monsieur Leroux a été un phare tant pour ses collègues de travail que pour les parents. Convaincu de ses moyens il est intervenu auprès de centaines d’enfants s’assurant ainsi d’une expérience terrain toujours renouvelée dont il faisait largement profiter ceux qu’il côtoyait.

Enfin, ce dont se souviendront l’ensemble des parents qui ont connu monsieur Leroux, c’est la grande importance qu’il leur accordait. Il a toujours eu le souci de les soutenir, de travailler à leurs côtés, de vraiment les écouter et surtout de les outiller pour favoriser l’autonomie et le développement de la communication chez leur enfant. Ils lui en seront éternellement reconnaissants.

Nous adressons nos plus sincères condoléances à sa conjointe et sa famille.

La Fédération québécoise de l'autisme
et des autres troubles envahissants du développement


Gilbert Leroux un homme très attachant,
le Robin des Bois de l’autisme

 

Ma première rencontre avec Gilbert s’est faite le 11 aout 1997 lors de la formation TEACCH qui se tenait à Saint-Jérôme. Durant cette semaine d’enseignement qui, je dois le dire, a été assez difficile pour un parent, il a à plusieurs reprises remonté mon moral. Il avait toujours le bon mot d’encouragement, la bonne solution aux différents troubles que je vivais avec mon fils âgé de 6 ans à l’époque. Je pense que la journée parlant de la communication aura été révélatrice pour moi car, j’ai réalisé que la communication ne veut pas seulement dire le langage mais plutôt comment se faire comprendre des autres et comment les comprendre. Il m’a fait réaliser que le cahier de communication que mon fils avait à l’époque ne l’empêcherait jamais de communiquer mais améliorerait de beaucoup sa communication expressive et réceptive. Lors de cette journée, il m’a assuré que j’étais la personne la mieux placée pour connaitre mon fils et ses besoins il a même utilisé le mot « experte ». C’est alors que j’ai compris que TEACCH entrait dans nos vies pour la vie.

Puis, les années ont passées nous avons toujours gardé contact car le monde de l’autisme n’est pas très grand. Il était un rayon de soleil lorsqu’il parlait des élèves, des parents, de leurs progrès mais une amertume lorsqu’il parlait des incidents regrettables suite aux différents problèmes d’accompagnement offert en milieu scolaire. Il était mais sera toujours un pionnier, un visionnaire, c’est surtout grâce à sa détermination que des centaines de familles comme la mienne ont aujourd’hui une meilleure qualité de vie. En important la méthode TEACCH dont les différents milieux s’inspirent, il a contribué à l’amélioration des services offerts aux personnes atteintes d’un Trouble Envahissant du Développement. Il a permis aux différents milieux et aux familles d’avoir accès à de la formation spécialisée afin de mieux intervenir.

Mon dernier souvenir de Gilbert, lors du colloque TED sans frontières nous avons diné ensemble et il m’a dit en parlant de Form-O-Plus « Guylaine, t’es une vraie TEACCH girl mais comment ça se fait que t’as pas écrit sur tes 5 cassettes Inspiré selon le modèle TEACCH » Je suis demeurée bouche bée, lui monsieur TEACCH qui me disait cela! Pour moi, c’est le plus beau compliment que j’ai eu dans ma vie professionnelle et il restera gravé à tout jamais dans ma mémoire.

Merci Gilbert aux noms de toutes les familles, des enfants et des professionnels que tu as aidés. Tu es parti trop vite, tu n’avais pas terminé ton travail sur terre c’est pourquoi je suis sûr que du haut des cieux Peter et toi cherchez une solution pour réveiller nos décideurs.

MERCI pour tout ce que tu as fait pour nous et nos enfants.

Guylaine Robert, parent

Contribuez au développement de la FQA
Faire un don
Devenir bénévole Devenir membre
Nos partenaires