Contribuez au développement de la FQA :

Mise au point sur la relation entre le thimérosal contenu dans les vaccins et les troubles neurodéveloppementaux

Source : Exp Biol Med (Maywood) 2003 Jun; 228(6): 660-4.
Consultez l’abstract sur Medline http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/12773696?dopt=Abstract  

Geier MR, Geier DA.
The Genetic Centers of America, Silver Spring, Maryland 20905.

Traduction : équipe Internet de la FQATED, 9 juin 2003

À l’origine, les chercheurs mettaient sérieusement en doute le fait que des variations dans les concentrations de thimérosal contenus dans les vaccins pouvaient avoir une influence sur le taux d’incidence des troubles neurodéveloppementaux apparaissant après les immunisations de l’enfance.

Cette étude, qui s’appuie sur les effets de plusieurs dizaines de millions de doses de vaccins administrées aux États-Unis, présente la première preuve épidémiologique d’un lien entre des taux croissants de thimérosal en provenance des vaccins et les troubles neurodéveloppementaux.

Une analyse de la base de données américaine Vaccine Adverse Event Reporting System (VAERS) a ainsi démontré une augmentation statistique du taux d’incidence de l’autisme (risque relatif [RR] = 6,0), du retard mental (RR = 6,1) et des troubles de la parole (RR = 2,2) suite à l’administration de vaccins DTaP (antidiphtérique, antitétanique et anticoquelucheux acellulaire) contenant du thimérosal, comparativement à ce même vaccin exempt de thimérosal.

On a également observé un ratio garçons/filles plus élevé dans les cas d’autisme (17) et de troubles de la parole (2,3) apparaissant chez les enfants ayant reçu un vaccin DTaP contenant du thimérosal, alors que les cas de retard mental (1,2) étaient répartis de façon plus uniforme entre les garçons et les filles vaccinés.

Les chercheurs ont fait appel à un groupe contrôle afin de vérifier si les données de l’étude pouvait comporter des erreurs d’interprétation, mais sans en relever.

On a pu déterminer que les effets secondaires moins spécifiques autres que neurodéveloppementaux se retrouvaient dans une population du même groupe d’âge ayant reçu un vaccin DTaP contenant du thimérosal (2,4 +/- 3,2 ans) et un vaccin DTaP exempt de cette substance (2,1 +/- 2,8 ans).

De graves effets secondaires entraînant la mortalité (RR = 1,0), ou provoquant des problèmes vasculaires (angéite) (RR = 1,2), des crises d’épilepsie (RR = 1,6), des visites à l’urgence (RR = 1,4), des effets secondaires d’ordre général (RR = 1,4) et des gastro-entérites (RR = 1,1) ont été rapportés dans une proportion similaire suite à l’administration de vaccins contenant du thimérosal et de vaccins exempts de celui-ci.

L’étude conclut à un lien entre les troubles neurodéveloppementaux et les vaccins DTaP contenant du thimérosal. Des recherches additionnelles seront cependant nécessaires pour confirmer et généraliser ces conclusions.

Contribuez au développement de la FQA
Faire un don
Devenir bénévole Devenir membre
Nos partenaires